En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

DARCEY
Site officiel de la commune de Darcey

 
Recherche
 
Fermer
Vous êtes ici :   Accueil » Notre village
 

 
 
  • Présentation
  • Journées bénévoles
  • Marche gourmande
  • Nicolas PERROT
  • Patrimoine
 

Le village est situé à la limite de l'Auxois et du plateau du Châtillonnais, entouré de sites prestigieux qui contribuent à la réputation de la région : Alésia, le château de Bussy-Rabutin, Flavigny Sur Ozerain, les sources de la Seine...

Dijon, capitale de la Bourgogne, se trouve à 50 km de Darcey. Avec la desserte TGV à Montbard (25 km)... Paris est à 1h30 !

Niché dans une vallée boisée et verdoyante, Darcey a su conserver les atouts d'une commune dynamique et résolument tournée vers l'avenir :
- une population en hausse, avec actuellement 345 habitants soit plus de 10% depuis 2004 ;
- une activité économique soutenue avec 17 entreprises, dans différents domaines dont l'artisanat dans le secteur du bâtiment ;
- des services présents sur la commune : une école (avec 4 classes dont une maternelle), un centre de première intervention (16 pompiers), une agence postale communale,  une épicerie ;
- une vie associative dynamique avec diverses activités proposées aux populations du village et des villages environnants : chorale, gymnastique adultes et enfants, musique instrumentale, danse de salon, centre de loisirs durant l'été...

La commune est dotée d'équipements publics dignes de communes  plus importantes : salle polyvalente et espace de plein air, caserne de pompiers, service municipal, espace services collectifs avec deux salles (ces nouveaux locaux flambant neufs ont été inaugurés le 24 septembre dernier), terrain de tennis...

Darcey et le tourisme, avec la découverte du très beau site de la Douix ! Ce site naturel, classé et protégé depuis 1936 est propice aux balades en famille. Le sentier pédestre qui sillonne le site permet d'apprécier la faune et la flore de cet espace de nature pittoresque.

Darcey, "village fleuri" : engagé depuis 10 ans dans une démarche de valorisation paysagère et de fleurissement avec une "première fleur" obtenue en 2006, la commune vient d'en décrocher une deuxième !

Darcey et le numérique : n'hésitez pas consulter le site internet de la commune qui saura répondre, en fonction de son évolution, à votre curiosité et à vos attentes.


Le maire
 

 

A l'initiative de la municipalité, les demi-journées "bénévoles" et citoyennes ont été créées en 2001. Cette action originale a permis de réaliser de nombreux travaux d'aménagement, d'entretien, de mise en valeur du patrimoine communal, ainsi que des travaux de valorisation paysagère et le fleurissement du village, comme par exemple :
- réhabilitation et remise en eau du bief de la Douix ;
- aménagement des auges de la Combe Farbet ;
- aménagement de place des Terreaux avec la création d'un square ;
- installation d'une passerelle à la Douix et à la Chaise ;
- travaux d'aménagement à l'école ;
- et bien d'autres !

Chaque année, 6 ou 7 demi-journées "bénévoles" et citoyennes sont organisées ( matinée ou après-midi selon la saison), avec également une journée complète ( fin juin ou début juillet ) réservée à l'entretien annuel du site de la Douix.

Les demi-journées "bénévoles" sont ouvertes à tous et elles rassemblent, en moyenne, une vingtaine de participants avec une mobilisation plus importante pour la journée "spéciale site de la Douix".

En marge de l'important travail réalisé depuis la création de cette action, le but recherché est également de favoriser le lien social, la participation intergénérationnelle, sans oublier la convivialité. Le verre de l'amitié termine chaque séance et un repas est offert par la municipalité, à tous les participants à la journée "spéciale Douix" !!

Mobilisons-nous pour que la nouvelle saison qui s'ouvre, soit une réussite...
Découvrez le calendrier 2018 et le bilan des actions 2017.
 

 

Le 10 juin a eu lieu la 7ème édition de la balade gourmande de la Douix.

Organisée depuis 2012 sous la forme d'un partenariat entre le foyer rural de Darcey et le club de foot de Montbard/Venarey-les-Laumes, cette manifestation festive est devenue un évènement incontournable de notre région qui rassemble, à chaque édition, plus de 600 participants !

Son organisation nécessite la mobilisation de plus de 60 bénévoles issus des deux associations. Un comité d'organisation travaille à la préparation de la manifestation dès le mois de janvier, dans les différents domaines : animation, restauration, matériels...

Au-delà du côté festif et convivial, le but de la balade gourmande est d'associer à la découverte de notre belle région, la gastronomie et les produits régionaux et l'activité sportive.
 

 

NPERROTVIGNETTE.gif
 

Personnage célèbre à son époque, Nicolas PERROT est né vers 1644 à Darcey. Il a émigré au Canada en 1660.
Durant sa vie passée en Nouvelle-France, il a été explorateur, diplomate, commerçant…

La biographie complète de ce personnage illustre est à découvrir sur les sites suivants.
net.png Musée canadien de l'Histoire
net.png Site de l'ADNP (Association des Descendants de Nicolas PERROT)


Vous pouvez également partir à la rencontre des autres grands personnages qui ont marqué le territoire (Vercingétorix, Roger de Rabutin, François Pompon...)
En savoir plus
 

 

Venez découvrir au gré de vos balades, les trésors de notre village.
 

L'église
L'église, qui date dans son ensemble du XIIIe siècle, est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Une "corniche bourguignonne" en fait le tour extérieur.

La nef, qui était primitivement avec bas-côtés, fut transformée en nef unique au XVe siècle (au mur sud subsiste un tronçon de pilier avec amorce des arcs). La nef a deux portes :
- la porte principale encadrée de colonnettes avec à la base un gros tors aplati débordant muni de griffes. Au tympan, la moulure interne trilobée encadre l'agneau pascal sculpté en haut relief ;
- au sud, une petite porte élégante surmontée d'une arcade délicatement moulurée.

Le choeur est en voûte d'ogives sexpartite.

Concernant le clocher, la porte date du XVIIe siècle et la tour penchée du XIIe.

Plusieurs pièces de mobilier sont classées :
- un Christ aux liens (XVIe siècle) ;
- une statue de Saint-Bénigne et les stalles du choeur (XVIIIe siècle).

Georges de Saint-Phalle, mort en 1710, a son épitaphe en l'église.

Une plaque de bronze annonce une donation faite par Charles de Clugny en 1691.

Le hameau de Munois
(Mugneix d'Aussois en 1563, Munoy au XVIIIe siècle)

À l'écart de Darcey (3km), le château de Munois est un bâtiment carré, formé de quatre corps de bâtiment autour d'une cour.

C'est au début du XIe siècle que la maison forte prend forme. Ce n'était alors qu'une simple maison rectangulaire de 20m de long et 9m de large avec de rares ouvertures en archères. Les murs avaient plus d'un mètre d'épaisseur. Son rôle était, comme celui des autres maisons fortes voisines (Ecorsaint, Hauteroche, Grésigny), de veiller sur les intérêts de l'Abbaye de Flavigny en protégeant son domaine et les gens qui y vivaient.

Les murs d'enceinte furent édifiés à la fin du XIIe siècle. Ils permettaient d'accueillir en cas de danger le seigneur et ses vassaux tenus d'accomplir tour à tour le services d'armes. On trouvait à l'intérieur des murs, une basse-cour, des logis, une chapelle et un puits. Les fossés creusés furent alimentés par l'eau captée dans le ruisseau du vallon qui traverse Munois pour se jeter dans l'Oze.

Le logis seigneurial fut flanqué d'une tour de gué carrée à trois étages pour surveiller le domaine en direction de Flavigny. Cette tour est toujours surmontée d'une girouette à tête de lion en forme de bannière flottante. Cette girouette en fer de forme carrée était l'apanage des seigneurs chevaliers de Munois. Les pièces des premier et second étages ont un plafond composé de voûtes gothiques cisterciennes.

Trois autres tours d'angle, rondes cette fois, furent édifiées.
Celle du nord, qui était le pigeonnier seigneurial, s'écroula en 1940 lors de la dernière guerre. Au milieu du pigeonnier se trouvait une échelle tournante montée sur pivot servant à nettoyer et visiter les boulins : il devait en comporter environ 350. Ces boulins étaient en pierres appareillées comme ceux des châteaux de Grésigny, Hauteroche et la Tour Charotte à Boux-sous-Salmaise.
La tour de l'ouest comportait la chapelle.
Toutes ces tours rondes, apparentes sur les cadastres anciens, ont disparu et seul le fossé nord n'a pas été comblé.

Il ne reste rien de la haute tour mentionnée par Courtépée. Les seuls éléments défensifs restants sont :
- le pont levis, seul accès à l'époque à la cour carrée ;
- la porte charretière à linteau droit et la porte piétonne étroite et basse, tournées vers l'ancienne route de Flavigny à Darcey.
On voit à gauche trois rainures de flèches (celles du porche ont été tronquées par le relèvement du linteau), une bretèche à canonnière au-dessus de chaque porte.
La façade extérieure, à peine visible, est ouverte d'une seule croisée.
Il n'y a plus de trace des fossés.

Quelques dates
- 1201 : Le sieur de Blaisy, allant en pèlerinage à St Jacques de Compostelle avec sa femme, donna plusieurs parcelles de Munois à l'abbaye de Fontenay.
- 1228 : Eudes de Frôlois, connétable de Bourgogne, fit rattacher sa terre de Munois à l'abbaye de Flavigny.
- 1280 : Renaud de Chassey, chevalier, tint un fief à Munois.
- 1295 : Munois est pour partie un fief du seigneur de Mont-St-Jean.
- 1323 : Guiot de Montbard, seigneur en partie de Munois et Darcey.


villagefleuri
Infos pratiques
Contact
mesdemarches

numeroutiles
maison

dechet
eau

Agenda
Travaux

Contact
village

telechargements
liens
Darcey dans la presse
bienpublic
rss1
En direct S'abonner

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
Visites

 106790 visiteurs

 3 visiteurs en ligne